MUKAGASANA Marie Jeanne, son élevage, son moulin, son ancienne et sa nouvelle maison

Empowerment dans un monde en mouvement ou EMMo en sigle, est un programme initié par la Caritas international Belgique en collaboration avec la Caritas Rwanda, les Caritas des Diocèses de Byumba et Kigali et financé par le Ministère Belge de la coopération, 

Direction Générale de la Coopération au Développement – DGD en sigle. C’est un programme quinquennal (5ans, de 2017-2021)  qui apporte sa  contribution à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages vulnérables (de la catégorie 1 & 2 Ubudehe), en abordant les 4 dimensions de la sécurité alimentaire (la stabilité, la disponibilité et l’accès, ainsi que l’utilisation) et en travaillant avec les institutions de base qui sont quant à elles renforcées socialement et économiquement.

L’objectif recherché par le programme est de transformer les ‘ménages paysans vulnérables (MV)’ en ménages autosuffisants assurant la sécurité alimentaire de leurs membres à travers l’augmentation et la diversification de sa production ainsi que de leurs sources de revenus agricoles et non agricoles.

Le programme est localisé dans les districts de GAKENKE (Secteurs Muhondo et Rushashi) et NYAGATARE (Secteurs Gatunda et Tabagwe) et cible 4000 ménages vulnérables. L’approche de l’EMMo pour arriver à son objectif est de renforcer les capacités du ménage vulnérable de façon groupée car l’union fait la force. Ainsi, les Menages Vulnerables  ont été regroupés en Farmer Field Learning Schools (FFLS), les groupes d’épargne et crédit (GEC) ainsi que les pré-coopératives (Maraichage et apiculture) pour une facilitation de l’accès aux différents services et au renforcement des capacités.

L’encadrement de ces différents groupes a été rendu beaucoup plus efficace et efficient à travers des relais notamment les paysans de contact  (PC), en charge de l’encadrement de 20 ménages et les paysans relais (PR) en charge de l’encadrement de 10 Paysans de Contact.

Le programme EMMo a contribué à l’autopromotion des populations cibles grâce à la mise en œuvre des activités génératrices de revenus et nous avons opté de vous partager ce témoignage d’un bénéficiaire du District de Gakenke qui a pu se construire une maison d’habitation grâce à l’appartenance dans un groupe d’Epargne et Crédit (GEC) :

Il s’agit de MUKAGASANA Marie Jeanne, de la Paroisse Rwankuba, dans le District Gakenke, Secteur Rushashi, Cellule Rwankuba, Village Ngambi, qui affirme qu’elle est devenue riche en si peu de temps. En effet, à partir d’un  crédit reçus de son GEC TWIZERANE de 20,000Frw en 2018, elle a lancé un élevage mixte et un commerce de poules (locales et améliorées, ponte et chair).

Elle a continué de vendre des poules, des œufs et du fumier et avant covid-19 elle a pu acheter un moulin et se construire une nouvelle maison. Malgré des pertes à cause du cauvid-19 (manque de marché pour les œufs et les poules de réforme), son élevage persiste encore et dispose actuellement de 1500 poussins futurs poules pondeuses.

MUKAGASANA Marie Jeanne, son élevage, son moulin, son ancienne et sa nouvelle maison

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here